» Caz In the Machine
Galerie d’Art Erotique

Agence mandataire
Galerie en ligne
Gestion d’œuvres

Les Oeuvres Phares
Paiements sécurisés
S’inscrire à la NewsLetter

Caz In the Machine

Caz In the Machine

Ses Œuvres

Son histoire…

Caz fait ses premières armes en infographie durant ses jeunes années avec les ordinateurs de l’époque (1980)

4 couleurs puis 16 couleurs maximum
Caz Computers Page

Il fait des études en design industriel (arts appliqués), puis ses premiers pas en photographie argentique dans les années 90. En parallèle, il continu l’infographie sur « machines modernes » à titre professionnel. Finalement il reprend la photo (un temps abandonnée) au début des années 2000 avec l’arrivée du numérique. De ce moment, Caz commence son travail de manipulation numérique. Aujourd’hui ses images sont réalisées entièrement à partir d’éléments photographiés ; donc il n’y a pas d’image de synthèse ou de peinture numérique. Le matériaux de base est le pixel, capturé par la photographie puis « sculpté »

Toujours très fasciné par le photoréalisme, il s’exprime à travers cette technique permettant d’emprunter à la fois à la photo et à la création graphique et donnant ce rendu hybride. L’inspiration est large, citons en vrai les pin-up (Elvgren, Aslan…), le jeu vidéo et la culture populaire japonaise, la science-fiction, l’imagerie mythologique (Egypte, Inde, références Grecques…), l’art nouveau et plus largement les évolutions artistiques et techniques du début de l’ère industrielle ; plus une grande part d’inspiration tirée de la psychologie ou de la recherche scientifique. Dans la science-fiction, il est particulièrement attiré par les idées de mondes parallèles. Ses séries se construisent dans son esprit avec de nombreux liens entre elles :

« Je vois chaque image comme une fenêtre sur des univers qui
s’observent les uns les autres. Il y aurait beaucoup à dire sur les personnages ! Mais ils sont là pour représenter le mystère, tout autant qu’ils sont des guides » (Caz)

Le travail sur chaque image est très long (plusieurs dizaines d’heures), avec une grande partie « narrative ». Dans ce processus narratif, derrière le choix des sujets, des accessoires, des thèmes et de la composition, il y a le plus souvent toute une histoire qui porte l’image.

Il commence ses séries biomécaniques en retouche a partir de 2005.

Caz In The Machine, un magicien de l’érotisme numérique. Un univers futuriste à découvrir impérativement !

 

© Art & Style Galerie / Tordo Samantha Up