Hossein Borojeni


Where We Love Is Home

Né à Téhéran en 1976, Peintre Illustrateur Franco-Iranien.
Il est le fils d’artistes, peintre et sculpteur, tous deux professeurs aux Beaux-Arts.
Dès son plus jeune âge, il dessine et s’imprègne aux côtés de son père, avant même de fouler le chemin de l’école. Ainsi, il jouera dans les ateliers, grandira dans l’ambiance des expositions et leçons artistiques, son enfance sera bercée par cette passion que ses parents ont pour l’art.

- Hossein Borojeni, 1976. -

Adolescent, il emménage à Paris

À 14 ans, Hossein Borojeni quitte l’Iran pour la France où il entreprendra des études scientifiques, tout en continuant d’exercer sa passion qu’est le dessin. Fort de son talent, il s’oriente ensuite vers le design où il acquiert une expérience enrichissante. Il travaille comme graphiste et styliste automobile pour de grandes entreprises et affine en parrallèle son style artistique, conjuguant le lyrisme des croquis spontanés aux fondamentaux du minimalisme, influencé par le graphisme des véhicules qu’il ébauche.

La haute couture l’attire, la joaillerie, la parfumerie… Peu à peu il s’oriente avec succès vers l’illustration de mode. Aujourd’hui, Hossein Borojeni dessine pour les plus grandes maisons telles que Dior, Lancôme, Chanel, Chaumet, Sonia Rykiel, Ferragamo, Coty, P&G, l’Oréal…

« Je suis intrigué par le concept de la beauté en général que je cherche à comprendre, à analyser, à maitriser, à recréer. Les traits du visage et particulièrement ceux du visage féminin conjuguent cette beauté à une expressivité particulière, qui peut être communicative pour celui qui observe. »

Au fil de ses œuvres une émotion sobre et délicate nous gagne, au travers de l’élégance de ses personnages, la finesse de la mise en scène, au travers d’une certaine abstraction. Et puis, il y a le papier, l’épure du papier qu’il place au centre de son art en lui accordant un rôle de virtuose.
Celui qu’il affectionne et dont la texture épouse la finesse de ses traits artistiques est un papier, fait à la main, naturel, le Papier d’Amalfi, à bord frangé (non coupé, non traité chimiquement).
Un merveilleux support artisanal.

Paper for art and publishing

Hossein Borojeni, son interview

 « Un soir, je tombe en arrêt devant un dessin d’Aurore De La Morinerie, découvert sur une carte des grands magasins Printemps. » Pour Hossein ce fut comme un déclic, un préambule, une impulsion…

Illustrator from Montmartre

Inteviewed by Fashion Passport Magazine (2018)

Biographie de l'Artiste, photo de presse

« Less Is More »

Drawing throught clean and sophisticated lines and giving the white paper all its importance.

Ses œuvres au catalogue

Découvrez des œuvres uniques, en techniques traditionnelles, à l’encre et au lavis créant une peinture mêlant coups de pinceau spontanés et minimalisme, dans un univers figuratif qui se dévoile parfois aux abords du semi-abstrait.